Njoobaari : Coordination entre les paysans d'un système irrigué de la moyenne vallée du fleuve Sénégal

Quelle influence des modes d’organisation au sein des systèmes irrigués sur la viabilité des systèmes irrigués ? Exploration par les chercheurs et par les paysans

Date de création

23/11/2009

Territoire

Systèmes irrigués de la vallée du fleuve Sénégal

Description

SHADOC*
(* Simulateur hydro-agricole décrivant les modes d'organisation et de coordination )

Au début des années 1990, le constat est partagé d'un relatif échec des systèmes irrigués dans la moyenne vallée du Sénégal : un taux de mise en valeur et des rendements très inférieurs à ceux prévus. Les tentatives d'explication par des points de vue disciplinaires avaient montré leur échec. Le Cirad s'est saisi de cette question en posant l'hypothèse de l'influence des modes de coordination au sein des systèmes irrigués. Via le déroulement de deux thèses, nous sommes intervenus d'abord dans une perspective de recherche pour explorer divers scénarios de mode de coordination entre paysans. Cette intervention a conduit à développer SMA et jeu de rôles et à penser la modélisation d'accompagnement. Nous avons ensuite cherché à comprendre ce qui se passe dans les jeux de rôles afin de tester leur pertinence comme support de discussion et mode d'investigation de la réalité sociale.

La démarche s'est déroulée en 3 phases :

  1.  Mise au point de 3 versions successives de systèmes multi-agents représentant un archétype de système irrigué au Sénégal : un premier basé sur les écoulements d'eau au sein du périmètre, un second prenant en compte les questions de crédit et d'échange de services entre irrigants, un troisième prenant en compte des règles de changement de règles ;
  2.  Traduction en jeu de rôles (cf. fiche JdR ) du troisième SMA afin de restituer la phase 1 aux paysans interviewés.
  3.  Exploration du jeu ainsi construit et de sa capacité à générer des discussions sur les enjeux réels des paysans

La démarche a permis de poser les premiers jalons de la démarche de modélisation d'accompagnement, et de se rendre compte de l'utilisation par les paysans des dispositifs de jeu pour explorer collectivement des questions sensibles voire tabous dans leurs systèmes irrigués.

Commanditaires

Autosaisie du Cirad

Equipe

  • O. Barreteau (Cirad GREEN puis Cemagref UMR G-EAU)
  • W. Daré (Cemagref UMR G-EAU puis Cirad GREEN)

Cookies de suivi acceptés