Agape

Date de mise à jour : 20 juin 2017

Jeu au sujet des interactions entre agriculture, apiculture et environnement en zones de grandes cultures.

M. Etienne, M. Gourrat, F. Allier, A. Decourtye

Motivation de la création

Ce jeu a été créé dans un objectif de sensibilisation des acteurs locaux des filières agricoles et apicoles à leur interdépendance, puis d'émergence d'innovations allant vers une meilleure complémentarité entre grandes cultures et apiculture. Il s’agissait de faire prendre conscience à différents types d'agriculteurs (céréaliers, éleveurs bovins, producteurs de semences potagères) et d'apiculteurs (amateurs, semi-professionnels, professionnels) des multiples interactions entre activités agricoles et apicoles et du besoin d'une meilleure connaissance mutuelle pour rendre possibilité une cohabitation apaisée.

Description et spécificité

Le jeu de rôles met face à face trois agriculteurs et un ou deux apiculteurs qui doivent partager un espace agricole au cours de deux campagnes agricoles successives. Alors que les agriculteurs choisissent leur assolement, mettent en place, soignent et récoltent leurs cultures, les apiculteurs choisissent leur race d'abeille, préparent leurs ruchers puis les déplacent et récoltent différents types de miel. A la fin de l'été, une négociation est proposée soit autour des cultures intercalaires soit autour d'innovations possibles pour l'année suivante.

Dans une première phase, le jeu sert à prendre conscience des liens entre activités agricoles et activités apicoles, et à encourager un raisonnement à l'échelle du paysage agricole. Dans une deuxième phase, il permet d'aborder certaines controverses et incertitudes sur le fonctionnement des systèmes agri-apicoles. Par exemple, le jeu permet de rendre compte du désaccord sur l'effet des insecticides sur les colonies d’abeilles (homologué donc inoffensif versus chimique donc toxique), de discuter de l'effet de concurrence sur la ressource en nectar en fonction du nombre de ruchers ou de remettre en cause le potentiel mellifère des cultures et l'effet des nouvelles variétés sélectionnées. Il permet également de mettre en débat la stratégie de nomadisme de certains apiculteurs (il y a toujours un paradis ailleurs), ou la gratuité des ressources nectarifères (cultures mono-objectif versus cultures multi-objectifs).

Mise en oeuvre

Le jeu est en cours d'utilisation dans la région Centre et dans la plaine de Niort, dans différents contextes agricoles : céréaliculture conventionnelle, agriculteurs bio, polyculture - élevage.

Date de mise à jour : 20 juin 2017

Cookies de suivi acceptés