AtollGame

Date de mise à jour : 21 juin 2017

Un jeu sur un atoll.

A. Dray, P. Perez, P. D’Aquino

Motivation de la création

Le jeu a été créé afin de restaurer un climat de dialogue autour de l’approvisionnement en eau douce d’un atoll micronésien surpeuplé afin de reconstruire des relations fondées sur la confiance réciproque. Il s’agissait de mettre en lumière la complexité du problème des réserves d’eau potable sur l’atoll de Tarawa et de générer des propositions collectives pour une amélioration de la gestion des eaux souterraines.

Description et spécificité

Le plateau de jeu représente deux îles virtuelles identiques (une peu peuplée, une surpeuplée), avec leur découpage foncier et les infrastructures de pompage et de distribution d’eau potable. Le modèle associé au jeu simule la dynamique de l’eau et fournit 3 indicateurs : l’aléa climatique et les niveaux de salinité et de pollution de l’eau. Chaque joueur représente un chef de famille propriétaire et occupe un statut social lié à son activité principale. Il peut accueillir de nouveaux membres de sa famille, et investir dans de nouveaux équipements d’approvisionnement en eau en fonction des revenus tirés de son activité principale. Son objectif principal est de fournir sa famille avec suffisamment d’eau potable de qualité.
La taille du groupe des nouveaux arrivants est tirée aux dés. Le jeu alterne une phase exclusivement individuelle où chacun joue pendant un an (4 fois 3 mois) pour lui-même et une phase collective où l’ensemble des joueurs essaie collectivement au cours d’une nouvelle année de remédier aux problèmes ayant émergé dans la première phase. La grande liberté laissée aux joueurs permet de faire émerger de nouvelles règles (système de prêts) et de confirmer des règles implicites (système d’enchères).

Mise en oeuvre

Le jeu a été utilisé 1 fois sur l’atoll de Tarawa avec des habitants de l’atoll sélectionnés par une animatrice locale. Une deuxième session prévue 6 mois plus tard n’a pas pu être réalisée à cause d’un verrouillage politique au niveau local.

Date de mise à jour : 21 juin 2017

Cookies de suivi acceptés