GEF

Date de mise à jour : 20 juin 2017

Acronyme de Gestion écologique de la friche.

P. Zimmermann, M. Etienne, E. Brua

Motivation de la création

Le modèle a été créé dans le cadre d’un projet de recherche visant à stimuler la réflexion entre chercheurs et gestionnaires autour de la question de l’enfrichement dans les fonds de vallée des Vosges du Nord. Il s’agissait de représenter collectivement la politique de maîtrise de l’enfrichement mise en place par le parc régional des Vosges du Nord (Sycoparc) et de juger de sa pertinence vis à vis des attentes des élus et des habitants.

Description et spécificité

Le territoire est représenté de façon réaliste par le fond de la vallée de la Zinsel du Nord retenue comme archétype de la problématique abordée. La grille spatiale est basée sur un pixel de 400 m² et permet de visualiser de façon réaliste les différents modes d’utilisation du sol et d’occupation des terres importés à partir du SIG développé par le Sycoparc. L’essentiel du modèle est axé autour de la mise en place de parcs clôturés et de l’organisation du troupeau de highland cattle géré par le parc régional. Le développement de ces aménagements est la conséquence des interactions entre les résidents, les élus, les propriétaires fonciers et le Sycoparc. Le modèle combine à la fois des pas de temps saisonnier (aménagement des parcs clôturés, alottement des highlands) et annuel (dissémination des aulnes, enfrichement). Le modèle informatique est utilisé pour faire prendre conscience de l’impact du processus d’enfrichement sur la dynamique des paysages et la conservation d’habitats communautaires. Un effort particulier a été fait afin de représenter finement la perception de la friche par les habitants et les autres usagers des fonds de vallée en définissant des seuils de tolérance par idéotypes en fonction de la distance de la friche au lieu de vie, la densité de l’enfrichement sur la vallée, la vocation de la commune et la fréquentation du site.

Mise en oeuvre

Le modèle conceptuel du SMA a été co-construit entre chercheurs de différentes disciplines (écologue, géographe, sociologue, ethnologue) et agents du Sycoparc. Il devrait être utilisé pour sensibiliser les élus et la population locale au problème de l’enfrichement et pour imaginer des solutions alternatives à la gestion par le parc régional du troupeau de highland cattle. Il est envisagé de s’en servir comme support d’un jeu de rôles.

Voir aussi

Références :
Etienne M. 2005. Modélisation d’accompagnement et aménagement forestier. In : Approches participatives de la gestion forestière, Chauvin C. (ed), Cemagref, Paris

Date de mise à jour : 20 juin 2017

Cookies de suivi acceptés