Ter'Aguas

Date de mise à jour : 21 juin 2017

«Gestion du sol et pollution de l’eau dans un bassin versant peri-urbain»

R Ducrot, V Barban, M Camargo,
W Gunther, P Jacobi, V Madazio, T Franca

Motivation de la création

La création de ce jeu s’inscrit dans le cadre d’une intervention de recherche qui vise à améliorer le dialogue entre le comité de gestion de l’eau du bassin versant de Guarapiranga dans la région métropolitaine de Sao Paulo (Brésil) et les acteurs locaux mal représentés dans cette instance de discussion. Il vise plus spécifiquement à appuyer la concertation sur la question d’évolution d’usage du sol et de son impact sur les ressources en eau, dans le contexte de la mise en oeuvre d’une nouvelle législation de protection des bassins et du développement d’un anneau de contournement de la ville.

Description et spécificité

Ce jeu informatisé représente un bassin versant virtuel de 15 km² inspiré de la situation amont des réservoirs d’eau potable de la région où l’urbanisation sauvage et le manque d’infrastructures génèrent d’importants processus de pollution. La base spatiale de pixels de 1 ha permet de représenter finement les modifications d’usages du sol (une dizaine d’options de modification entre d’usages urbain ou rural correspondant aux principales options rencontrées). Les actions des joueurs concernent les transactions foncières, les modifications d’usage du sol et le développement infrastructures urbaines (routes et réseaux d’eau et d’assainissement) en réponse à une croissance démographique simulée (et de demande en logements urbains correspondante qui stimule la spéculation foncière). Le modèle simule également la pollution à partir d’une représentation adaptée du modèle dit « Mqual-Guarapiranga » (modèle de corrélation usage du sol - pollution) utilisé par le comité de bassin pour fixer les objectifs de pollution. Une calibration réaliste a été adoptée et près de 150 propriétaires sont représentés. Le jeu peut comprendre entre 4 et 15 joueurs (maire, gérant d’une firme de services d’eau et d’assainissement, représentant de lotissements urbains, d’agriculteurs, de grands propriétaires, d’entrepreneurs ou de résidents secondaires). Les propriétaires non joués peuvent copier leurs actions sur les choix des joueurs. Un jeu non informatisé (nommé JogoPol) destiné à un public de résidents locaux a été développé afin d’expliciter le fonctionnement des processus de pollutions. Il doit permettre de servir d’introduction au jeu Teraguas envers ce public mal informé.

Mise en oeuvre

Le modèle conceptuel a été co-construit par différents chercheurs en incorporant les résultats d’une enquête sur les préoccupations des populations locales urbaines. Il est cours de test. L’intervention doit combinée l’utilisation de différents outils (Ter’aguas, JogoPol, Mqual).

Voir aussi

Références
Bueno, K. S.; Reydon, B. P. 2005. O mercado de terras informal nas áreas de mananciais. Unicamp. Brazil. 13 p .

Barban, V.; Costa, C.; Sertório, L. 2005. Atores Sociais e conflitos em torno da gestão e uso da água e do solo nas Bacias Hidrográficas Guarapiranga e Tietê-Cabeceiras. POLIS. Brazil. 21 p..  

Date de mise à jour : 21 juin 2017

Cookies de suivi acceptés