Don Hoi Lord : Gestion de la pêcherie de couteaux de Don Hoi Lord (Thaïlande)

Comment faire discuter les différents acteurs concernés par la pêcherie de possibles modes de gestion ?

Date de création

30/11/2010

Territoire

Don Hoi Lord, banc de sable classé site Ramsar, partie centrale de la Thaïlande

Description

Le site de Don Hoi Lord, situé à 80 km à l'Ouest de Bangkok en Thaïlande, est un site d'intérêt écologique reconnu (il figure depuis 2000 dans la liste des sites de la convention internationale de Ramsar pour la conservation et l'utilisation durable des zones humides). Ce banc de sable, enrichi par l'accumulation de sédiments nutritifs apportés par la rivière Mae Klong, est également le lieu d'une pêcherie artisanale d'un mollusque bivalve (Solen regularis, nom vernaculaire en français : couteau) qui constitue un mets gastronomique très apprécié des Thaïs. Depuis plusieurs années, l'exploitation (qui perdure depuis plus de 80 années en l'absence de toute forme de régulation) s'intensifie et la ressource semble menacée. En 2003, un étudiant Thaï du département de biologie de l'Université de Chulalongkorn a démarré des travaux de recherche sur ce socio-écosystème (Master, poursuivi en PhD) en mettant en œuvre une démarche de modélisation d'accompagnement dans le but de stimuler les échanges entre les différents acteurs (principalement pêcheurs et autorités locales) et d'explorer collectivement différentes options de gestion de la pêcherie.

La démarche s'est déroulée en 3 phases :

  1.  Un travail de terrain mené entre janvier 2004 et février 2005 a permis de récolter des données complémentaires sur la biologie de l'espèce dont la connaissance reste fragmentaire. Dans le même temps, des interviews des différents acteurs concernés par la pêcherie (pêcheurs, négociants, autorités locales) ont été réalisées. Toutes ces informations ont été intégrées dans un modèle de simulation informatique de type multi-agent développé dans le but de synthétiser la connaissance existante et de proposer une première représentation de la pêcherie de couteaux de Don Hoi Lord ;
  2.  Le modèle de simulation informatique a été simplifié en un jeu de rôles dans le but de pouvoir interagir avec les acteurs locaux et de tester si ceux-ci trouvaient un quelconque intérêt à manipuler cette représentation du fonctionnement de la pêcherie. Une session a été organisée avec 11 pêcheurs d'un même village. Après avoir joué un premier scénario et discuté de la validité du modèle, les discussions ont portées sur la définition de scénarios alternatifs basés sur l'introduction de mesures de gestion (en particulier une zone mise en réserve, avec rotation). Ces scénarios ont également été joués. Lors du débriefing de la session, les participants ont manifesté leur intérêt pour la démarche en demandant à ce qu'une nouvelle session de jeu de rôles soit organisées, mais en impliquant d'avantage d'acteurs (notamment des pêcheurs d'autres villages) ;
  3.  Une seconde session de jeu de rôles a été organisée quelque temps plus tard, avec une audience élargie : 10 pêcheurs provenant de 2 villages, 1 négociant, des représentants des autorités locales, un représentant du département des pêches. Des scénarios complémentaires ont été identifiés et joués. Quelques semaines plus tard, les autorités locales ont invité l'équipe de recherche à venir présenter la mise en œuvre de la démarche à des décideurs politiques locaux au cours d'un meeting organisé par la structure administrative provinciale en charge de la gestion des ressources. Le gouverneur de la Province s'est déclaré très intéressé par la démarche.

La démarche a permis le partage de connaissances et de points de vue entre scientifiques et acteurs de la pêcherie. Elle se poursuit actuellement avec une nouvelle campagne de récoltes de données sur le terrain pour mieux comprendre l'impact des conditions environnementales sur les processus biologiques des couteaux. Des enquêtes auprès des pêcheurs vont également permettre de mieux appréhender leur comportement et leur pratique de pêche. Les aspects économiques vont également être pris en compte (processus de mise sur le marché de la production, fluctuations saisonnières du prix de vente). L'objectif est de mettre au point une version du modèle de simulation informatique qui prenne en compte ces informations et serve de support à une nouvelle série d'atelier de simulation participative.

Le code informatique du modèle est téléchargeable  ici .

Commanditaires

Autosaisie de l’Université Chulalongkorn (Bangkok, Thaïlande)

Equipe

K. Worrapimphong, N. Gajaseni (Université Chulalongkorn)
F. Bousquet, C. Le Page (CIRAD)

Cookies de suivi acceptés