Lingmuteychu : Création d'une institution locale de gestion du sous-bassin versant dans le Centre-Ouest du Bhoutan

Comment dépasser la résolution d'un ancien conflit de partage entre deux villages pour améliorer la gestion communautaire à l'échelle de 7 villages?

Date de création

01/01/2003

Territoire

Sous-bassin versant de Lingmuteychu, districts de Punakha et de Wangdee, Centre-Ouest du Bouthan

Description

Depuis de nombreuses années, les riziculteurs du sous-bassin versant doivent se partager une quantité d’eau limitée pour irriguer leurs terrasses situées entre 1200 et 2200 mètres. L’altitude fait que la période propice au repiquage est très courte et attise les conflits répétés pour l’accès à temps à la précieuse ressource entre les communautés villageoises étagées. Les règles traditionnelles ne peuvent solutionner ces différents alors que les pratiques agricoles changent avec l’adoption de cultures commerciales. Une initiative encourageant la gestion communautaire des ressources naturelles renouvelables (CB-NRM) a été lancée par le MoA et le sous-bassin de Lingmuteychu fut choisi comme un des sites pilotes. Suite à une formation à la modélisation d’accompagnement pour la gestion de bassin versant organisée par l’équipe de chercheurs IRRI-Cirad à l’Université de Chiang Maï fin 2002, l’un de ses leaders, Mr. Tayan Raj Gurung décida d’appliquer la démarche ComMod afin de tenter une médiation du conflit entre les deux villages les plus élevés. Le processus fut ensuite étendu à l’ensemble des 7 villages du sous-bassin versant, puis à deux autres sites à l’Est du pays.

La mise en œuvre de la démarche ComMod sur ce site s'est déroulée en deux cycles distincts, chacun répondant à une des deux questions mentionnées ci-dessus :

  1.  Premier cycle (2003-2004) : (i) revue de la littérature sur le système agraire local et en particulier des connaissances sur le conflit d’usage de l’eau agricole, (ii) Conception d’un premier jeu de rôles sur le partage de l’eau entre 2 villages afin de mieux comprendre les décisions des différents types d’agriculteurs dans chaque village, au niveau du village et entre les deux communautés, (iii) après test au RNR-RC, 1er atelier basé sur le jeu de 3 modes de communication différents démontrant les effets des décisions des agriculteurs  sur la satisfaction des besoins en eau et les résultats agricoles, (iv) six mois plus tard, 2nd atelier avec le jeu amélioré (possibilité d’échange d’eau contre du travail, etc.) et une plus grande diversité de participants et d’observateurs. Une modification des règles collectives du partage de l’eau est adoptée, mais non formalisée, elle ne sera pas mise en application l’année suivante, (v) construction d’un modèle multi-agents similaire au jeu et simulation de nombreux scénarios de protocoles d’échanges entre villageois dans le cadre de la thèse de maîtrise de T. Raj Gurung, (vi) préparation d’un second cycle ComMod à l’échelle du sous-bassin versant.
  2.  Second cycle (2005-2006) : (i) conception d’un 2nd jeu de rôles très abstrait sur le partage de l’eau entre 7 villages étagés et test au RNR-RC de Bajo, (ii) atelier basé sur ce jeu de rôles utilisé avec des représentants villageois selon des modes de communication variés (villages indépendants, puis avec communication possible entre les villages – voir photo), (iii) facilitation des discussions plénières en vue de la création d’un Comité de gestion des ressources du sous-bassin versant et adoption d’un plan d’action commun, (iv) appui à la rédaction des statuts du Comité inter-villageois et recherche d’un financement pour la mise en œuvre du premier plan d’action du comité.

La démarche de modélisation collaborative sur ce site a pu s’échelonner sur une longue durée grâce à l’implication intensive des collaborateurs bouthanais du RNR-RC de Bajo, ainsi que du vulgarisateur agricole, facilitateur clef du processus, basé sur le site. Un financement important du PNUD a été obtenu et a permis la réhabilitation de canaux d’irrigation, la protection de sources et la plantation de forêts communautaires en 2006-2007.

Commanditaires

Renewable Natural Resources Research Center (RNR-RC) de Bajo, Ministère de l’agriculture

Equipe

  • F. Bousquet (Cirad)
  • J. Queste (Cirad)
  • G. Trébuil (Cirad)
  • Tayan Raj Gurung (RNR-RC)
  • Aita K. Bhujel (RNR-RC)
  • Gyembo Dorji

Cookies de suivi acceptés