Mabulukuyacana : Planification intégrée eau potable et ressources naturelles dans un district semi-aride

Comment intégrer le développement d’infrastructures rurales et gestion des ressources naturelles pour mieux appréhender les enjeux de la planification territoriale intégrée dans un district semi-aride du Mozambique ?

Date de création

01/04/2013

Territoire

District de Mabalane, dans le nord de la province de Gaza au Mozambique 

Description

Dans les régions semi-arides ou l’eau est une ressource rare, les revenus des ruraux sont fortement limités par les contraintes du milieu et des ressources naturelles. Le développement de petites infrastructures permettant l’accès à l’eau est une condition essentielle de d’atténuation de la pauvreté. C’est notamment le cas des zones semi-arides du Nord de la région de Gaza. En dépit de l’introduction de comités consultatifs locaux (CCL) qui sont théoriquement impliqués dans l’élaboration des plans de développement locaux, les pratiques de planification ancrées dans une culture autoritaires et hiérarchiques ne sont pas capables de prendre en compte la diversité et la complexité des interactions entre les stratégies des acteurs ruraux autour de ces infrastructures et la gestion des ressources naturelles. Or ces interactions affectent à la fois les stratégies de subsistance des résidents ruraux et la durabilité des écosystèmes. Une approche pilote de modélisation d’accompagnement a été mis en place dans le district de Mabalane afin de contribuer à amélioration de la planification du district en aidant les acteurs responsables de la planification locaux a mieux prendre en compte ces interactions. Cette approche s’est déroulé en deux phases : dans un premier temps, un jeu de rôle non informatisé a été développé en utilisant la plateforme Wat-A-Game (WAG), une boîte à outil pour la modélisation participative et les jeux de rôle en gestion de l’eau, et les premières phases de l’approche COOPLAGE (planification participative multi-niveaux) afin de discuter les enjeux d’équité et de justice sociale. Le jeu appelé Mabulukuyacana ("Parlons de développement" dans la langue Shangaana) a été développé et testé avec des acteurs en charge de la planification local. Dans un deuxième temps 5 sessions de jeux ont été mis en place dans des comités locaux de lo calités. Les agents du district en charge de la planification et impliqués dans l’élaboration du jeu ont été mobilisé pour assurer le suivi des jeux. Leur mobilisation leur a permis de mieux comprendre la diversité des stratégies des acteurs locaux et de leur représentations ainsi que de mieux appréhender et de discuter les enjeux de la planification intégrée dans le contexte du district. 

Commanditaires

Challenge Program Water and Food, Limpopo Basin Development Challenge 

Equipe

  • R. Ducrot (UMR Geau Cirad et FAEF UEM)
  • C. Monteiro (FAEF UEM)
  • C. Legrand (Wageningen)

Contact

Raphaëlle Ducrot
Courriel

Cookies de suivi acceptés