SCTL

Date de mise à jour : 21 juin 2017

Acronyme de "Sylvopastoralisme, Chasse et Tourisme sur le Larzac" …mais aussi de Société Civile des Terres du Larzac

M. Etienne, C. Simon

Motivation de la création

Le modèle a été créé à la demande de la SCTL dans le but de réfléchir au sein du collectif des fermiers à une valorisation diversifiée des bois sur leur territoire, en alternative aux propositions du plan simple de gestion élaboré par un expert forestier. Il s’agissait de sensibiliser ce collectif d’éleveurs aux dynamiques forestières en cours, de représenter les interactions entre activités d’élevage et activités forestières, et d’imaginer des modes de coordination entre décisions individuelles de gestion pastorale à l’échelle des fermes et une décision collective d’exploitation des bois à l’échelle du massif forestier.

Description et spécificité

Le territoire est représenté de façon réaliste par l’ensemble des fermes de la SCTL ayant des bois sur leur territoire. La grille spatiale est basée sur un pixel de 1 ha et permet de visualiser un éventail d’indicateurs sur la végétation (structure, composition, production). Les éleveurs représentés dans le modèle définissent le calendrier de pâturage de leur troupeau en fonction de leur système de production et de la répartition spatiale des champs, des parcours et des bois sur leur ferme. Ils développent leurs activités forestières en fonction de leurs besoins en bois de chauffage et d’oeuvre et selon leurs disponibilités en temps de travail. La SCTL évalue l’accroissement en bois de ses forêts et propose différentes façons de mobiliser cette production selon des critères sociaux (améliorer les conditions de vie de ses fermiers) ou économiques (optimiser les revenus provenant de la forêt). Le modèle combine à la fois des pas de temps hebdomadaire (affectation du travail), saisonnier (croissance de l’herbe, récolte du bois) et annuel (croissance des arbres, embroussaillement). Le modèle informatique est utilisé pour faire prendre conscience de l’impact du processus d’enrésinement sur la dynamique des ressources et pour comparer des scénarios d’aménagement élaborés lors de séances collectives et précisés lors de séances individuelles. Un effort particulier a été fait afin de disposer de fonctionnalités permettant de passer aisément de l’échelle de la ferme à l’échelle du massif, et de visualiser les indicateurs disponibles sur différents pas de temps.

Mise en oeuvre

90% des fermiers ont été impliqués dans la démarche, en alternant séances individuelles et séances collectives. La sensibilisation du collectif au problème les a amené à recruter l’étudiant qui a participé à l’élaboration du modèle, pour susciter l’émergence de nouveaux scénarios et les comparer, et pour avoir des données plus précises sur le capital forestier disponible sur le territoire de la SCTL.

Voir aussi

Références :
Simon C. 2004. Approche multi-agents pour une gestion pastorale et forestière concertée : application aux espaces boisés de la Société Civile des Terres du Larzac. Mémoire FIF-ENGREF Nancy

Etienne M. 2005. Modélisation d’accompagnement et aménagement forestier. In : Approches participatives de la gestion forestière, Chauvin C. (ed), Cemagref, Paris

Date de mise à jour : 21 juin 2017

Cookies de suivi acceptés